Yaya Labrini: des cafés frappés… et beaucoup d’amour!

Grèce, île de Leucade (Lefkada), été 2020.

Dans le village de Chortata, se trouve un petit café traditionnel comme vous n’en verrez nulle part ailleurs. Il est tenu depuis des décennies par Yaya Labrini (en grec, “yaya” signifie “mamy”) et, croyez-moi, il en vaut le détour! Lorsque l’on pousse la porte de cette maisonnette aux fenêtres vertes, on se retrouve directement propulsé dans les années 50. Ici, le temps est comme suspendu et l’ambiance des lieux digne d’un livre de Victoria Hislop! Parmi les photos d’époque de son défunt mari et tout un tas d’objets insolites (dont de la décoration de Noël!), cette petite grand-mère de plus de 80 ans s’active à préparer des “frappés” (vous savez, les célèbres cafés glacés et sucrés que l’on sirote à toute heure du jour et de la nuit en Grèce) pour le plus grand bonheur des habitués.

Photo: Johan Lolos

Installés sur la terrasse en bord de route, les visages sont tournés vers nous. Pas évident de passer inaperçus dans un village de montagne où tout le monde se connait! Les mines sont réjouies et amusées à la vue de l’appareil photo de Johan qui trône sur la table : “Hey mamy, viens te faire prendre en photo par le monsieur. Ton portrait va peut-être faire le tour du monde!” lance un client, n’imaginant pas une seconde que mon chéri parle grec. Lorsque Johan leur répond du tac au tac qu’il adorerait pouvoir shooter cette si jolie grand-mère, les deux compères se mettent à rire et s’ensuivent les fameuses questions de circonstance (entendues maintes et maintes fois durant notre séjour) : “Mais où as-tu appris à parler aussi bien le grec?”, “D’où viens-tu?”, “C’est loin d’ici la Belgique?”, “T’es marié avec la nana à côté de toi?”, “Elle n’a pas une tête de Grecque… De quel pays vient-elle?”.

J’adore ces moments-là, même si je ne comprends absolument rien de ce qui se dit! Le langage non verbal me suffit: les gens sourient, les intonations sont chantantes, les yeux sont rieurs, … Je savoure pleinement ces instants de partage. Voyager en Grèce avec un amoureux d’origine grecque, c’est le nec plus ultra, il faut bien l’avouer. C’est la porte ouverte aux (belles) rencontres.!

Photo: Johan Lolos

Arrive alors à petits pas la tenancière du café, toute de noir vêtue. Ses cheveux blancs sont recouverts d’un foulard noir, des rides profondes sillonnent son visage, quelques poils blancs recouvrent ci et là son menton, ses mains veineuses sont rêches et usées mais, paradoxalement, le regard qu’elle pose sur nous deux est d’une douceur incomparable. Avant même de prendre notre commande, telle une mamy qui s’adresserait à ses petits-enfants, elle nous donne quelques conseils pour être heureux en couple : il faut “beaucoup s’aimer”, “se respecter” et à nouveau “beaucoup s’aimer”. Je ne sais pas vous mais moi, je suis super touchée par ces paroles totalement inattendues mais si évidentes. “beaucoup s’aimer” … c’est donc ça le secret?

Voilà donc une belle leçon de vie reçue d’une vieille dame sur base de sa propre expérience du mariage. Et à en croire les nombreux portraits de son époux soigneusement accrochés dans son café, elle semble en effet l’avoir “beaucoup aimé” cet homme. Vous l’aurez compris, ce qui fait la réputation de son café frappé, ce n’est pas tant les ingrédients qu’elle met dedans, mais plutôt ceux qu’elle ajoute tout autour et qui rendent l’expérience si unique et authentique.

Photo: Johan Lolos

Avant de partir, Yaya Labrini s’est prêtée à une petite séance photos puis, sur un vieux bout de papier, a écrit ses coordonnées pour que Johan puisse lui envoyer son portrait: “Je l’afficherai au-dessus du comptoir et je pourrai ainsi dire à tout le monde qu’un photographe belge est passé ici!“. N’est-elle pas incroyable? 🙂

2 Commentaires

2 Commentaires

  • full hd tek parça izle

    Hello. This article was really fascinating, particularly because I was browsing for thoughts on this issue last week. Lotta Isidor Burley

  • film izle

    I enjoy, result in I found just what I used to be looking for. Rosemonde Cam Tena

Commenter